Le Vaisseau d’Hélène ou les fantômes du Romantisme dans La Femme de trente ans de Balzac

Autori

  • Véronique Bui

DOI:

https://doi.org/10.13136/2465-2393/1493

Abstract

Résumé : Nourri des lectures des auteurs romantiques, le vaisseau d’Hélène, avec son cadre : la mer, et ce qui s’y déroule : sur le pont, des combats de pirates ; dans la cabine, l’amour d’une famille riche et unie, est un hapax dans l’oeuvre de Balzac. Devenu l’auteur de La Comédie humaine, cette entreprise littéraire dont l’ambition est de cartographier la société de son temps, Balzac ne peut que désavouer le chapitre de La Femme de trente ans « Le capitaine parisien » rédigé dix ans plus tôt et centré sur le commandant du vaisseau d’Hélène. Mais il le désavoue d’autant plus qu’avec La Comédie humaine, Balzac est désormais l’auteur d’une mythologie maritime moderne car fluviale avec notamment cet autre fleuve des Enfers qu’est la Seine.

Abstract : Nourished by the readings of Romantic authors, Hélène’s vessel, with its setting: the sea, and what takes place there: on deck, pirate fights; in the cabin, the love of a rich and united family, is a hapax in Balzac’s work. Having become the author of La Comédie humaine, the literary enterprise whose ambition was to map the society of his time, Balzac could only disavow the chapter of La Femme de trente ans, « Le capitaine parisien», written ten years earlier and centred on the commander of Hélène’s vessel. But he disavows it all the more since, with La Comédie humaine, Balzac is now the author of a modern maritime and fluvial mythology, including that other river of Hell, the Seine.

Mots Clés : Femme de trente ans ; Hélène d’Aiglemont ; meurtre ; pirate ; corsaire ; mer ; fleuves ; Paris

Key words : Femme de trente ans ; Hélène d’Aiglemont ; murder ; pirate ; corsair ; sea ; rivers; Paris

Pubblicato

31.12.2023 — Aggiornato il 31.12.2023

Fascicolo

Sezione

Articoli